Du fruit au flacon

« Une beauté

Pense William, une beauté d’un calme éclatant

Pure comme le vin rouge »

« Et toi, vieille cloche qui vendait des crayons

Et qui trouvait dans le vin rouge et dans tes rêves sous les ponts

D’extraordinaires balivernes, des histoires d’un autre monde »

 

JACQUES PREVERT

« Le vin allume les yeux, chauffe la bouche, enflamme le corps,

embrase le coeur et fait étinceler l’esprit.

C’est un feu follet qui éclaire et ne brûle pas.

 

PIERRE POUPON

 » Pour goûter un vin, il faut saisir toutes ses forces d’expression.

L’analyser revient à décrire une pièce musicale, une peinture ou une chorégraphie.

Le vin « nous crache à la figure ».

C’est de plus un négatif extraordinaire de celui qui l’a fait.

L’un des spécialistes mondiaux du goût a vite trouvé ses marques dans une région où la richesse des vins n’a d’égal que sa variété. »

JACQUES PUISAIS

Les grappes sont cueillies à la main, puis triées, éraflées, foulées et mises en cuves pour la fermentation alcoolique (transformation du sucre en alcool).

Un remontage quotidien du jus est effectué afin d’extraire, couleur, tannins, et faciliter la fermentation, cette opération dure environ une quinzaine de jours.

Les écoulages se font dans le respect strict à l’aide d’un pressoir d’époque, pressurage lent, respectueux du raisin.

Le vin est ensuite mis en cuve pour une partie, et en barriques pour l’autre, pour en assurer son élevage.

Les soutirages à l’esquive sont effectués manuellement, tous les trois mois, pour éliminer les impuretés (lies) qui se trouvent dans le vin, le soufre est réajusté, à chaque soutirage, pour le protéger.

Au bout de 14 mois, le collage (au blanc d’oeuf) est effectué en barriques pour affiner le vin avant sa mise en bouteilles.

Ces étapes sont scrupuleusement respectées pour chacun de nos vins.

La mise en bouteilles est assurée par nos soins, sans filtration, remplissage, bouchage, vieillissement dans notre caveau typique,  habillage et mise en caisses.