La passion du vin et de ces accessoires de père en fils

En créant ce site, je souhaite faire partager une certaine vision de notre métier de vigneron de la base. Autrefois, les paysans ont pour la plupart planté quelques ceps qui leurs assuraient un peu de vin pour leur consommation personnelle, et c’est sur cette simplicité que nous exploitons notre petit domaine, sans en faire une source d’intense industrialisation. Redonner un sens au mot vigneron, pour qu’il ne soit pas forcément associé à notoriété, ou à profit. En plus de son rôle dans la production qui entre dans la catégorie de l’alimentaire, le vigneron doit aussi être le rappel d’une culture un peu oubliée, qui fait le lien entre la nature et l’homme. Être vigneron, c’est être celui qui veillera à ce que cette culture, de l’amour de la vigne et du vin, ne s’éteigne pas. C’est un métier passionnant qui s’accompagne de joie, et de nos jours, de nombreux doutes et de remise en question. Je voulais notre site professionnel mais pas trop, pour que les personnes qui le visiteront, prennent plaisir à s’enrichir d’un métier trop souvent associé à l’appât du profit. Chez nous, on est loin de la notoriété des grands vins de Bordeaux, ou des grands crus dont nous sommes entourés, mais il faut savoir qu’il y a encore de tout petits producteurs, qui font des produits artisanaux, naturels, et très agréables à déguster qui sauront faire honneur à vos tables et à vos superbes carafes à vin. D’un coût très raisonnable, je pense qu’il est donné à chacun de pouvoir savourer un bon Bordeaux Supérieur typique, issus du monde paysan d’antan. Le vin n’a pas fini d’accompagner l’homme, et il restera longtemps, le ciment d’une civilisation.

Si le vin disparaissait de la production humaine, il se ferait dans la santé et dans l’intelligence un vide, une absence plus affreuse que tous les excès dont on le rend coupable.